Le Mémorial

C’est depuis le début des années 1970 qu’une nouvelle génération engagée de professeurs et d’enseignants de formation universitaire historique s’est efforcée d’améliorer l’enseignement scolaire quant à l’époque du troisième reich jusque-là plutôt négligé. Ils se sont rendus compte d-34-090n v qu’au niveau local et régional cette époque était peu considérée et mal assumée.D’autre part on a trouvé de multiples traces de l’époque nazie dans la région.

Dans le district de Ludwigsbourg c’étaient surtout des einseignants organisés dans le syndicat Enseignement et Science qui se sont mis à la recherche de traces. Lors d’un “tour du district alternatif” en automne 1987 sur les lieux de persécution le souhait a vu le jour de créer un mémorial central pour commémorer cette persécution et le grand nombre de victims; dans ce cadre il importait que les élèves puissent s’informer sur le sujet de facon authentique.

La ville de Vaihingen s’est présenté comme un lieu possible, puisqu’ ici il s’est trouvé un camp de concentration, qui de par son histoire exceptionnelle contient beaucoup d’aspects, et d’autre part ce camp avait déjà été l’objet d’importantes recherches. Ainsi on a découvert que pour le camp de Vaihingen des sources en grand nombre existent. Celles-ci avaient été présentées pour la première fois en 1985 lors d’une exposition sur la fin de la seconde guerre mondiale. A cette occasion la ville de Vaihingen avait invité d’anciens détenus qui avaient publié leurs mémoires dans des livres.

 

 


Pourquoi un mémorial à Vaihingen?

+

La ville de Vaihingen s’est présentée comme un lieu possible, puisqu’ ici il s’est trouvé un camp de concentration, qui de par son histoire exceptionnelle offre beaucoup de facettes, et d’autre part ce camp avait déjà été l’objet d’importantes recherches. Ainsi on a découvert que pour le camp de Vaihingen de nombreuses sources de recherche existent. Celles-ci avaient été présentées pour la première fois en 1985 lors d’une exposition sur la fin de la seconde guerre mondiale. A cette occasion la ville de Vaihingen avait invité d’anciens détenus qui avaient publié leurs mémoires dans des livres.

Création de l'Association

+

Après d’ intensives consultations on a fondé en 1990 une association de responsabilité avec pour objectif de construire un mémorial répondant aux besoins didactiques d’un musée moderne aussi bien qu’au souhait d’avoir un mémorial sur un lieu authentique. La tâche était facilitée par le fait que le service de conservation des monuments historiques du Baden-Württemberg a classé tous les restes du camp comme monuments historiques.

Exigences et soutien

+

Outre la ville de Vaihingen , qui a toujours soutenu ce projet, on a pu trouver de multiples institutions et entreprises qui ont aidé à construire en 15 années un mémorial répondant aux besoins cités de didactique de musée moderne. A l’heure actuelle Il manque encore une salle de travail. Néanmoins on offre de multiples programmes pour visiteurs, mais aussi pour les élèves et les enseignants.

Le mémorial dispose de grandes archives et d’une bibliothèque, comprenant aujourd’hui 120 volumes et de nombreuses revues. L’ensemble se trouve depose aux archives minicipales (Stadtarchiv Vaihingen/Enz), où il peut être consulté.